ESTELLE LAGARDE
"De Anima Lapidum"
LA COLLECTION
"40 photographies pour 40 bougies"
CAROLINE CHIK
"Humanité"
JEAN-CLAUDE DELALANDE
"Quotidien"
MATHIAS GRENNHALGH
"Wallsekaai 47 (FOMU)"
RAPHAEL HELLE
"Dérèglement"
MIREILLE LOUP
"Beneath-beyond"
MARIE MONS
"Aurore Colbert"
CLAIRE ET PHILIPPE ORDIONI
"Portraits baroques"
ANITA POUCHARD-SERRA
"Urbanités latentes"
MELANIE WENGER
"Marie-Claude, la dame aux poupées"
ADRIEN BASSE-CATHALINAT
"La ligne"
BENJAMIN JUHEL
"ARK"
ERIC DROUSSENT
"Décalage immédiat"
JEAN PELLAPRAT AVEC JEREMY PAON
"ON-OFF // Grenoble"
FRANCESCA DAL CHELE
"Le passé de l'avenir"

 

RAPHAËL HELLE

''Dérèglement''

Au centre des expositions Paul Courboulay / Le Mans

 raphael helle 1 sur 2

Quand le climat est détraqué, les crocodiles remontent vers le cercle polaire, les ours blancs grillent dans les déserts, et les oranges font n'importe quoi. Du Maroc à la Suède, de l’Islande aux Emirats Arabes, le photographe Raphaël Helle et l’actrice Caroline Amoros alias Miss O’Range questionnent sous la forme d’une fable photographique, poétique ironique et fantasque, le dérèglement climatique lié au comportement irrationnel des humains

 

RAPHAËL HELLE est né à Bar-sur-Aube (Aube) en 1961, il vit à Besançon (Franche-Comté). Raphael Helle commence la photographie en 1997 avec un premier reportage sur l’arrivée au pouvoir du Front national à Vitrolles. Il se consacre ensuite à la trajectoire politique de José Bové. Ses sujets suivants traitent du développement durable à travers l’éolien, le solaire et des villes écoresponsables, dont Fribourg, reportage exposé au festival de La Gacilly, en 2007. Suivront plusieurs travaux en immersion : Les années lycée, La Peuge, tous deux publiés dans la revue XXI, et Papa, sur la maladie de Parkinson de son père. Raphaël Helle est lauréat 2014 de La France vue d’ici, avec trois sujets achevés en 2017 : Dans la gueule du lion, sur le monde ouvrier, Champagne !, réalisé à Bar-Sur-Aube, ville de l’Est touchée par la désindustrialisation, et Le jeune loup du Front national. Il a mené parallèlement un travail plasticien avec Caroline Amoros, artiste et performeuse adepte du happening politico-artistique. Raphaël Helle est membre de Signatures, maison de photographes.