ESTELLE LAGARDE
"De Anima Lapidum"
LA COLLECTION
"40 photographies pour 40 bougies"
CAROLINE CHIK
"Humanité"
JEAN-CLAUDE DELALANDE
"Quotidien"
MATHIAS GRENNHALGH
"Wallsekaai 47 (FOMU)"
RAPHAEL HELLE
"Dérèglement"
MIREILLE LOUP
"Beneath-beyond"
MARIE MONS
"Aurore Colbert"
CLAIRE ET PHILIPPE ORDIONI
"Portraits baroques"
ANITA POUCHARD-SERRA
"Urbanités latentes"
MELANIE WENGER
"Marie-Claude, la dame aux poupées"
ADRIEN BASSE-CATHALINAT
"La ligne"
BENJAMIN JUHEL
"ARK"
ERIC DROUSSENT
"Décalage immédiat"
JEAN PELLAPRAT AVEC JEREMY PAON
"ON-OFF // Grenoble"
FRANCESCA DAL CHELE
"Le passé de l'avenir"

 

DOMINIQUE PICHARD

''De chair et d'encre''

Au centre des expositions Paul Courboulay / Le Mans

Dominique PICHARD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

‘‘Quand la peau se fait parchemin, textes et gravures prennent corps
Diptyques argentiques comprenant un portrait et un détail. Le textes et gravures tatoués sont issus de la littérature contemporaine et classique.
Cette série a été réalisée lors de la résidence à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat (67) le temps du chantier de restructuration, est née d’une rencontre éphémère entre deux collections en itinérance : celle du fonds précieux de la bibliothèque et celle de textes ou de gravures tatoués sur le corps des modèles.’’
Dominique Pichard

 

DOMINIQUE PICHARD

Biographie

"Officiant professionnellement dans la photographie depuis 18 années, Dominique Pichard a quitté le confort d'un laboratoire photo où il exerçait depuis une dizaine d'années pour se plonger dans le vaste univers de l'indépendance depuis 2007. Issu du milieu alternatif, ancien musicien, il commence à se faire la main en arpentant les scènes de festivals et salles de concerts dans la région de Strasbourg. Il publie rapidement dans la presse tattoo internationale, parcourant le monde au gré des conventions de tatouage qu'il couvre notamment pour le magazine Rise depuis 2008. Fin 2013, il entame une résidence à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat qui s’achèvera en 2017, où il expose des photos du lieu actuellement en chantier et en phase de restructuration. Entre plusieurs voyages en Europe, aux Etats-Unis et en Asie, il organise deux expositions hors les murs intitulées De Chair et d’Encre et A corps écrits. En mars 2015, il rejoint M33, un atelier partagé à Strasbourg, où il installe son studio et développe d'autres approches du métier pour se frotter à des sensations et des rythmes différents : la vidéo, le clip musical, ainsi que le photojournalisme qui a débouché sur des premières collaborations avec la presse d'information nationale."