ESTELLE LAGARDE
"De Anima Lapidum"
LA COLLECTION
"40 photographies pour 40 bougies"
CAROLINE CHIK
"Humanité"
JEAN-CLAUDE DELALANDE
"Quotidien"
MATHIAS GRENNHALGH
"Wallsekaai 47 (FOMU)"
RAPHAEL HELLE
"Dérèglement"
MIREILLE LOUP
"Beneath-beyond"
MARIE MONS
"Aurore Colbert"
CLAIRE ET PHILIPPE ORDIONI
"Portraits baroques"
ANITA POUCHARD-SERRA
"Urbanités latentes"
MELANIE WENGER
"Marie-Claude, la dame aux poupées"
ADRIEN BASSE-CATHALINAT
"La ligne"
BENJAMIN JUHEL
"ARK"
ERIC DROUSSENT
"Décalage immédiat"
JEAN PELLAPRAT AVEC JEREMY PAON
"ON-OFF // Grenoble"
FRANCESCA DAL CHELE
"Le passé de l'avenir"

 

CÉLINE DIAIS

''Voir la mer''

Au centre des expositions Paul Courboulay / Le Mans

Celine Diais

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Désormais, profiter du rêve balnéaire en ville devient possible. Depuis une dizaine d'années, le concept de plages urbaines se développe en France. Les sens et les frontières s'y brouillent. Dans ces univers surréalistes, la congestion des villes vient contraster avec l'imaginaire marin. Les images, aux couleurs douces, en révèlent toute la poésie, la beauté et l'insolite, où comme le dit l'ethnologue Emmanuelle Lallemant, "les gens sont collectivement invités à participer à une pirouette qui consiste à jouer à la plage sans la mer".

Céline Diais

"Les coulisses sont décidément des lieux épatants. Chez Céline Diais, la photographie prend la tangente et titille le fil tendu entre deux contraires : la congestion des villes et l’imaginaire marin. Dans l’interstice, au creux des ombres estivales, un joyeux fatras abrite des silhouettes qu’on devine peu habituées aux plaisirs balnéaires. Le ciel fait de son mieux pour paraître sous son meilleur jour et les immeubles de l’arrière-plan s’excusent du peu qu’ils offrent dans le tableau mais en font tout le sel. Céline Diais sait bien ranger tout ça dans ses carrés d’été et nous fait humer l’écume des rues".
Alain Willaume (Tendance Floue), rédigé à l'occasion des Rendez-vous de l'image 2016, à Strasbourg.

CELINE DIAIS

Biographie
Céline Diais, 32 ans, vit et travaille à Rennes. Après des débuts de journaliste en presse régionale, elle s'oriente vers la photo. Passionnée par l'univers maritime, ce travail sur les plages urbaines est sa première réalisation personnelle.